Dire les choses

conversation sereine

C’est vrai qu’il n’est pas toujours facile de dire à l’autre ce qu’on aimerait lui dire. Peur de le-la blesser ou de dévoiler nos sentiments, comment concilier l’honnêteté et la bienveillance ? Quelque soit le cas, il nous faut le faire, avec amour et respect, pour préserver la relation et favoriser la croissance personnelle de chacun.

La communication sincère est la base de toutes relations solides et transparentes. En partageant honnêtement nos sentiments et nos opinions, nous construisons une confiance mutuelle durable. S’exprimer sur nos sentiments et nos pensées permettra aux autres de mieux nous connaitre, d’appréhender nos besoins et, par conséquent, de répondre de manière plus adéquate à nos attentes.

Aborder les problèmes de front, plutôt que de les éviter, permet de désamorcer les tensions et de prévenir l’accumulation de rancunes qui peuvent empoisonner les relations.

Bien-sûr, il nous faudra veiller à le faire au bon moment et au bon endroit, un lieu calme et intime est plus approprié pour les discussions sensibles. L’état d’esprit du moment est tout aussi important, certaines conversations nécessitent d’être présent, tant physiquement que mentalement, une personne stressée ou en action, sera moins réceptive.

L’emploi du « Je » pour exprimer nos sentiments et nos perceptions, favorisera l’attention de l’autre sans qu’il se sente accusé :
«  Je me sens blessé(e) quand tu… » plutôt que « Tu es toujours… ». De même qu’il nous faudra éviter les généralisations, nous devons rester concentrer sur des comportements spécifiques, pour que la critique soit constructive et sans jugement global de la personne.

Essayer de comprendre le point de vue de notre interlocuteur, renforcera le dialogue et lui montrera que nous prenons en compte ses sentiments. Pour cela, nous devons lui accorder le temps de s’exprimer et répondre à ses propos de manière attentive et ouverte.

Chaque interlocuteur y trouvera son compte, celui ou celle, qui dit la vérité éprouvera un grand soulagement et une libération, ce qui aura pour but de renforcer son authenticité et son estime de soi. La gamme d’émotions de l’autre s’étendra de la surprise à la gratitude, en passant par la tristesse et la colère. Cependant, cette honnêteté est souvent perçue comme une marque de respect et d’affection à long terme.

La vérité peut être douloureuse, mais elle est essentielle pour des relations saines et durables, car garder des choses pour soi peut créer une distance émotionnelle avec les personnes que l’on aime, et rendre les relations superficielles. Les non-dits entravent la communication et créent des malentendus, qui nuisent à la qualité des interactions et peuvent engendrer de la méfiance, voire éroder la confiance, qui sont les éléments cruciaux dans toute relation. Ils peuvent aussi causer du stress et de l’anxiété entrainant des tensions inutiles entre les personnes. Aborder les sujets difficiles conduira à leurs résolutions en évitant l’accumulation des frustrations.

Pratiquer la franchise bienveillante est un art qui demande courage et empathie. Les bénéfices pour soi-même et pour ses relations sont inestimables. En cultivant l’authenticité dans nos échanges, nous créons des liens forts et durables. L’honnêteté bienveillante est cruciale pour des relations authentiques et enrichissantes, faites-en l’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *